Outils de partage de fichiers : quels risques pour les entreprises et leur sécurité ?

En janvier dernier, Axway et l’Institut Ponemon ont mené une étude auprès de plus de 600 professionnels de l’informatique*. Les résultats de cette étude montrent que les entreprises considèrent les outils de partage de fichiers dans le cloud public comme un risque majeur de sécurité. L’étude révèle également que près de 50% des entreprises trouvent que les services les plus populaires de cloud ne sont pas adaptés à un usage professionnel et que de fait elles ont cerné les limites du Cloud public et mesuré les différences avec un service  privé et sécurisé. Elles craignent, en effet, les risques liés à leur image et préfèrent plébisciter un service payant leur garantissant la sérénité.

Tout n’est pas toujours sécurisé quand c’est gratuit.

La première des préoccupations qui a été soulevée par les personnes interrogées est l’incapacité à savoir si une perte ou un vol de données sensibles est survenu, ainsi que les conséquences négatives liées à une perte potentielle de données. C’est ainsi, que 89 % des entreprises affirment avoir peu de chance de savoir si des informations sensibles ou confidentielles ont été perdues ou volées suite à un usage illicite de leurs données dans le cloud public.

Il est vrai que ces offres gratuites peuvent être attractives. L’étude a même montré que les employés au sein des entreprises s’en servaient pour simplifier leurs échanges de documents. Or ceci est totalement informel et 69 % des professionnels interrogés ne semblent pas savoir si des employés utilisent des outils de partage de fichiers non sécurisés ou non autorisés.
C’est entre autre pour ces raisons, que 66% des sondés considèrent même ces partages de fichiers risqués voir très risqués pour leur organisation. En effet, les offres gratuites ne leur proposent pas de garantie concrète de sécurité ou encore de solution en cas de dégradation des données telle que la restauration de celles-ci.

On ne fait pas confiance à n’importe qui

On vous en parlait il y a quelques temps : la confiance est primordiale. Alors que 80 % des personnes interrogées admettent être préoccupées par les conséquences négatives que les outils de cloud public pourraient engendrer en cas de perte potentielle de leurs propriétés intellectuelles, il reste important de rappeler que tous les services de Cloud ne sont pas les mêmes.

Vous viendrait-il à l’idée de confier votre ordinateur portable à un inconnu ? Les départements informatiques ont clairement compris que le Cloud est un avantage indéniable pour la productivité des collaborateurs d’une entreprise. Ils ont conscience qu’il leur fallait faire preuve de prudence et faire appel à un professionnel du back-up et de la sauvegarde en ligne qui pourra apporter les garanties dont ils ont  besoin en termes de sécurité et pour éviter de mettre en péril les données de leur entreprise.

 

 

*http://www.axway.com/sites/default/files/repository/Axway_Whitepaper_Ponemon-Report_EN.pdf