Archives mensuelles : février 2014

Quatre questions clés à poser à votre fournisseur de cloud

Quelles questions devriez-vous poser avant de confier vos données à un service Cloud ? Tous les services cloud ne sont pas tous les mêmes. En ne posant pas des questions clés à l’avance, vous pourriez laisser votre entreprise exposée à des risques.

 

Pour mettre en évidence ce qui peut vous arriver lorsque vous confiez vos données sans vérifier au préalable à qui vous accordez votre confiance, Mozy a réalisé une expérience de caméra cachée. Dans un café, nous avons demandé à des inconnus de bien vouloir surveiller un ordinateur portable.

 

Découvrez ce qui s’est passé en vidéo !

 

Qu’aurait donc du demander notre complice avant de faire confiance à ces inconnus lorsqu’il leur a confié ses données ?

 

  • Combien de temps comptez-vous en prendre soin ?

Tout comme certains de nos participants protègent seulement  les données pour une période limitée, les fournisseurs de cloud ne sont pas là indéfiniment. Trouvez depuis combien de temps le fournisseur existe et quelle est véritablement sa position sur le marché.

 

  •  Allez-vous regarder mes données ?

Au cours de l’expérience, certains participants  ont pensé que les données de notre ordinateur portable pouvaient avoir de la valeur pour eux. Certains fournisseurs de cloud utiliseront vos données pour créer des informations qu’ils rendront anonymes avant de les vendre à des annonceurs. Cryptage des données et engagement de confidentialité sont deux conditions essentielles dans notre situation – assurez-vous que votre fournisseur de Cloud vous le propose.

 

  • Laisseriez-vous vos données dans une situation de vulnérabilité?

Des gens dans notre expérience n’ont pas fait grand chose pour garder les données en sécurité, les laissant sans surveillance en quittant le café pour vaquer à leurs activités.  Il y a des fournisseurs de cloud qui ne cryptent pas les données et d’autres au contraire prennent la sécurité physique beaucoup plus sérieusement.  Assurez-vous que votre fournisseur de solutions cloud stocke vos données à l’aide d’un équipement digne d’une entreprise, dans un datacenter et avec un cryptage constant.

 

  • N’importe qui peut-il prendre mes données ?

Dans la vidéo nous avons vu quelqu’un prendre l’ordinateur dont il avait la garde mais nous avons aussi eu des gens qui se sont laissés prendre l’ordinateur. Les données peuvent être interceptées en utilisant les services cloud si le fournisseur a échoué dans la sécurisation. Assurez vous que votre fournisseur offre un crytage total et un transfert de données via une connexion SSL.

Les entreprises françaises sont-elles en passe de devenir des Cloud-addicts ?

En 2012, les solutions de Cloud Computing étaient utilisées par une PME française sur cinq. Une étude Markess* estime même que cette proportion atteindra une PME sur trois en 2014. Alors qu’en 2009, près de 44 % des entreprises déclaraient ne pas être attirées par le concept du Cloud, l’engouement des dernières années nous fait croire que les entreprises françaises semblent être devenues des cloud-addicts?

Le marché français représente maintenant 2,8 milliards d’euros de revenus avec une progression de 28 % en 2012. Avec des statistiques de démarrage peu élevées qui n’annonçaient guère un succès, le Cloud a su inverser la tendance et propose des résultats en perpétuelle hausse.

Aujourd’hui, le cloud s’est élevé au rang des technologies indispensables pour les entreprises et depuis 2009, le secteur gagne près de 20 % de chiffre d’affaires chaque année.

Tous ces chiffres montrent clairement le succès actuel du Cloud et témoignent qu’il s’agit d’une technologie qui révolutionne le monde de l’entreprise depuis quelques années. Nous assistons à une nouvelle dynamique qui devrait favoriser l’accélération de l’usage de solutions Cloud par les PME françaises.

Pourquoi un tel changement de perception ?  Cet engouement des entreprises françaises peut s’expliquer simplement : les technologies disponibles en 2008 ne permettaient pas une utilisation optimisée du Cloud. Désormais, entre la 4G, l’usage du très haut débit Internet, le développement des appareils mobiles connectés accompagné de la démocratisation du BYOD, l’usage du Cloud a pris une toute nouvelle dimension et su prouver son utilité auprès des professionnels.

Le cloud représente une véritable opportunité pour les entrepreneurs de pouvoir accéder à toutes leurs informations où qu’ils soient et à n’importe quel moment. Le système de synchronisation de fichiers Mozy par exemple, permet de mettre tous les fichiers à jour pendant la journée.  Ainsi, si vous devez travailler sur un document depuis votre domicile, il vous suffit de l’enregistrer dans votre dossier de synchronisation de fichiers. Le fichier mis à jour sera immédiatement disponible sur votre ordinateur au bureau, mais également  sur votre smartphone et votre tablette.

C’est finalement pour toutes ces raisons, que le Cloud a su séduire les dirigeants de PME et les décideurs des grandes entreprises et qu’il continue de se développer à un rythme soutenu depuis 2009 en France. Dans les prochaines années, son usage devrait continuer de se démocratiser et se répandre auprès de nouvelles PME, et qui sait, saura-t-il même s’étendre à d’autres applications et utilisations ?

 

 

* Etude Markess : « Progression du Cloud computing dans les PME françaises » – janvier 2014 :
http://blog.markess.fr/2014/01/progression-du-cloud-computing-dans-les-pme-fran%C3%A7aises.html

Les bonnes résolutions de la nouvelle année et l’avenir du Cloud

Janvier vient de toucher à sa fin, Il est donc venu le temps de reprendre de vos nouvelles et de vous demander comment se passent vos bonnes résolutions pour 2014 ?

Si comme beaucoup, cette année,  vous vous êtes donné pour objectif d’améliorer votre alimentation ou encore de vous mettre au sport, vos efforts peuvent déjà avoir porté leurs fruits avec quelques kilos de perdus. Si c’est bien le cas, bravo ! Vous pouvez être fiers de vos résultats. Mais surtout, vous devez  probablement vous sentir au top et plus sereins maintenant que vos efforts vous apportent réconfort et satisfaction. Qui sait, peut-être même appréciez-vous ce nouveau mode de vie sain !

Voici quelque chose d’autre qui devrait ajouter en sérénité dans votre vie : La sauvegarde en ligne

Et oui, conserver ses données est LE synonyme de tranquillité d’esprit. Après tout, sauvegarder en ligne signifie protéger les informations et les fichiers irremplaçables en cas de perte accidentelle due à une maladresse ou à une catastrophe imprévisible.

D’ailleurs, en parlant de tranquillité d’esprit, voici un fait récent et intéressant  concernant la sauvegarde dans le Cloud. Un fait, qui pourrait ne pas rassurer ceux qui utilisent actuellement la sauvegarde en ligne ou même ceux qui en sont encore à envisager l’achat d’un service de sauvegarde : 25% des fournisseurs de services de Cloud Computing  auront disparu en 2015 pour cause d’acquisition ou de faillite selon le cabinet d’étude Gartner.

Ceci devrait donc inciter ceux qui comptent sur le Cloud à réfléchir très sérieusement  aux questions suivantes :

« Quelle est la force de mon fournisseur de services de Cloud Computing ? » Et « Sera-t-il  toujours là l’année prochaine ? »

Et si vous êtes actuellement en train de choisir un fournisseur de service Cloud, la recherche de Gartner est pour le moins troublante. En effet, elle met en lumière certaines craintes telles que : comment choisir en toute confiance un prestataire de services Cloud quand il y a 25% de probabilité qu’il puisse ne même plus exister d’ici la fin d’année prochaine ?

En effet, aujourd’hui, le Cloud n’est clairement plus ce que l’on aurait jadis pu considérer comme une mode passagère. Il n’est d’ailleurs même plus synonyme d’avenir (à l’exception des 20% des organisations restantes qui n’ont pas encore franchi le pas avec le Cloud) – le Cloud est d’ores et déjà notre présent.

Du consommateur lambda, aux PME en passant par les grandes entreprises, le cloud n’est pas une tendance furtive qui risque de disparaître mais au contraire une nécessité.

Assurément, la nature de la sauvegarde continuera à changer, mais la sauvegarde Cloud restera une partie importante de la protection des données et le moyen le plus fiable de le faire efficacement.

Des recherches récentes montrent que les services Cloud publics affectent les stratégies IT: près de 80% des interrogés d’un rapport d’enquête ont répondu que les applications d’hébergement Cloud, calculs basés sur le cloud et/ou services de stockage auront un impact significatif dans leurs planifications stratégiques liées au stockage au cours des cinq prochaines années.

Il n’est donc pas surprenant de voir que les gens ont tendance à être très prudents au sujet de leurs données et fichiers. Ainsi, faire confiance à un service de sauvegarde Cloud peut ne pas être facile.

Si nous considérons la récente prédiction de Gartner sur l’avenir de 25% des fournisseurs de services de Cloud et pourquoi ils feront partie du passé d’ici à la fin de 2015, Mozy, reste une valeur sûre :

–> Mozy a déjà été acquis (il y a plus de six ans !)

–> Mozy a 6 millions de clients dont 100 000 sociétés  nous faisant confiance avec leurs données

–> Mozy fait partie de la Division de la protection des données et la disponibilité d’EMC et sa stratégie à long terme.

Se tourner vers le cloud Mozy est donc une garantie d’avoir un service pérenne !  Par contre, en ce qui concerne vos résolutions de début d’année, nous ne pouvons rien vous promettre. Vous pouvez cependant compter sur nous pour vous soutenir pendant que vous faites votre jogging, que ce soit cette année, l’année prochaine , l’année d’après ….

Quand le Cloud participe à la révolution numérique

La révolution numérique est partout. Elle a longtemps été annoncée et il semblerait qu’elle soit désormais plus d’actualité que jamais. Mais qu’est-ce que cette révolution numérique exactement ?

Expression assez vague désignant l’évolution de nos sociétés par les techniques numériques, principalement avec l’informatique et Internet, elle correspond simplement à l’introduction des nouvelles technologies dans tous les aspects de nos vies que ce soit au travail, ou dans nos maisons et nos loisirs.

Avec cette définition, il est plus facile de mesurer l’avancée parcourue par chacun, et ainsi constater les nouveautés de cette révolution. Un de ses moteurs : le Cloud !

A partir de 2010, le Big Data vivait son avènement et le rapport à l’information avait changé. Au-delà de la rupture technologique, le Cloud est ensuite devenu une parfaite illustration de cette ré/ E-volution: les consommateurs se servent de la puissance mise à disposition par les fournisseurs d’accès pour utiliser leurs données et non pas simplement utiliser des puissances de calcul.

Le symbole de ce virage pourrait être le data center, mais il n’en ai rien : le Cloud prédomine et semble finalement être  la continuité de l’évolution de la sauvegarde.

Et pourtant il est surtout l’incarnation de certains changements des comportements et tendances du numérique.

Aujourd’hui, la diffusion se fait, à très grande vitesse. Notre rapport à l’ordinateur personnel et Internet est désormais commun et usuel. Et s’accompagne de développement de nouveaux comportements : l’usage des appareils mobiles (téléphones et tablettes).

L’accessibilité, en tous lieux, à toutes nos données facilite les échanges entre collaborateurs. Le cloud contribue ainsi de manière décisive à la construction d’une intelligence collective.

Internet et son mode de fonctionnement, en particulier, ont été un puissant inspirateur de cette nouvelle dynamique.  Avec l’essor de l’informatique, le Cloud devient donc un élément central de l’économie numérique.

Enfin, si on parle de « révolution », c’est peut-être parce que cette évolution de notre rapport au numérique  nous renvoie à tous nos espoirs pour l’avenir.