Archives mensuelles : juin 2013

Vos peurs irrationnelles représentent-elles un frein dans votre vie professionnelle ?

Nous sommes 84% à admettre avoir des craintes que nous savons irrationnelles, et le lieu de travail n’est autre que le berceau de ces sentiments d’insécurité.

Faites-vous partie de ce genre de personnes qui écrivent un email et vérifient scrupuleusement et à deux fois que les adresses des destinataires sont correctes, seulement pour avoir ce terrible sentiment d’angoisse à l’idée d’avoir accidentellement envoyé l’email à la personne dont il parle ? Et même lorsque vous pouvez garantir que les adresses des destinataires étaient correctes, vous ne pouvez pas vous empêcher de cliquer, avec acharnement, sur vos emails envoyés pour vérifier encore une fois.

Qu’en serait-il si vous deviez faire du café devant votre supérieur ? Êtes-vous d’ores et déjà convaincu que vos mains normalement si fiables vont, de manière inexpliquée, se mettre à trembler vous transformant alors en arroseur automatique de café aspergeant toutes les personnes présentes autour de vous ? Mais ne faites-vous pas le café quand même ?

Il semblerait que la plupart d’entre nous aient des peurs irrationnelles sur le lieu de travail qui nous empêchent de faire certaines choses. S’il ne s’agit que de la préparation du café, ce n’est pas bien grave, mais c’est un autre problème si cela concerne la mise en place d’un nouveau projet permettant un gain d’argent et une certaine rentabilité.

Cela vous semble exagéré ? 37% des responsables informatique affirment que certains de leurs projets ont été rejetés à cause des craintes de leurs directeurs ; et 55% d’entre eux expliquent que leur entreprise perçoit l‘adoption d’une nouvelle technologie comme un risque.

La capacité à reconnaitre les risques est un atout essentiel pour les entreprises. Cependant, en rejetant automatiquement les projets considérés comme risqués, de manière irréaliste, les entreprises peuvent passer à côté de certaines opportunités.

Les responsables informatique ont enquêté et ont révélé combien la prise de décision pouvait être arbitraire, en indiquant quels étaient les mots tendance qui provoquaient une peur irrationnelle auprès des supérieurs. Si vous faites la promotion de Mozy à votre directeur, quelle expression devriez-vous utiliser selon vous ? Serait-ce plutôt « sauvegarde en ligne », « sauvegarde Cloud », « sauvegarde à la demande » ou bien encore « sauvegarde en tant que service » ?


La réponse à cette question n’est autre que « sauvegarde à la demande » ! En effet, 53% des responsables informatique expliquent que ce terme est un atout dans leurs propositions, alors que l’expression « sauvegarde en tant que service » ne l’est que pour 15% d’entre eux. Réciproquement, « sauvegarde en tant que service » est un frein aux propositions de 17% des responsables informatique alors que « sauvegarde à la demande » ne l’est que pour 5% d’entre eux.


Vous désirez plus d’informations sur les mots tendance à utiliser ou à éviter afin d’obtenir un accord de budget ? Ou préférez-vous connaître le nombre de personnes qui pensent secrètement que la photocopieuse complote contre elles ? Alors venez lire l’ensemble des résultats des recherches de Mozy ici.