Toute perte d'ordinateurs portables, de smartphones et de tablettes met les données en péril.

La quantité de données que nous transportons avec nous dans nos ordinateurs portables, smartphones et tablettes ne cesse d'augmenter. Cependant, 70 % des personnes ayant perdu un périphérique de stockage, ces données peuvent littéralement nous glisser entre les doigts.

En moyenne, toute personne perd environ 1,24 élément de données par an et moins de la moitié ne sont jamais récupérés. Le coût moyen d'un élément perdu est de 137,90 € mais ce n'est pas seulement la valeur de l'élément lui-même qui a un impact. 57 % des personnes qui avaient perdu un périphérique ont déclaré qu'elles étaient plus ennuyées par le fait d'avoir perdu les données plutôt que le périphérique lui-même. En fait, le désir de se cramponner à nos smartphones et les photos, contacts et messages qu'ils contiennent est si fort que 93 % des personnes en ayant fait tomber un dans les toilettes avouent avoir tenté de le récupérer.

Toutefois, les pertes sont dues pour la majorité à une erreur humaine. Seulement 18 % des objets signalés perdus dans l'étude ont été volés, la majorité des gens déclarant que leur propre distraction, étourderie ou préoccupation était à l'origine de cette perte. Ceci fait des circonstances personnelles un facteur contribuant largement aux pertes. Les moments où l'on est occupé et en déplacement provoquent des augmentations de pertes et donc, il n'est pas surprenant que, vers 18h00 les vendredis et samedis en décembre, soient des périodes catastrophiques quand il s'agit de ne pas perdre ses affaires.

Les grandes villes et banlieues où les personnes utilisent plus de transports en commun forment des trous noirs pour les biens perdus. Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur forment le Triangle des Bermudes en France avec plus d'objets perdus dans ces zones que dans tout le reste du pays. Dans le monde entier, 19 % des objets sont perdus dans les transports publics.

Avec un pourcentage si élevé de pertes se produisant dans des épisodes concentrés, les entreprises et les particuliers sont fortement tentés de vérifier qu'ils sont protégés en assurant leurs objets et en sauvegardant les données stockées dans leurs périphériques électroniques.




























Faites attention à 18h00 le samedi en décembre !

Les objets disparaissant le plus souvent vers 18h00 le samedi au mois de décembre, les entreprises et les particuliers doivent protéger à la fois leurs objets physiques et leurs données contre la perte.

La transition entre la vie professionnelle et la vie personnelle crée un environnement propice aux pertes.

Le mois de décembre est particulièrement sujet aux pertes d'objets, le samedi étant la pire journée, et la majorité des objets disparaissent plus le vendredi et le samedi que tous les autres jours de la semaine. L'heure de pointe des pertes se situe vers 18h00.

La transition entre les activités de la journée et celles du soir semble créer un environnement propice aux pertes. Les personnes qui se précipitent hors de leur bureau, ordinateur portable en main, pour aller rencontrer des amis et sortir le soir, ou bien les personnes qui vont dîner avec des amis après une journée de shopping semblent être les plus susceptibles d'être distraits et étourdis, ou simplement auront trop de choses en tête pour faire attention à leurs objets.

Les personnes étant plus enclines à voyager pour rencontrer amis et famille avec des engagements sociaux au moment des Fêtes, il n'est guère surprenant que le mois de décembre soit le plus concerné par les pertes. Une personne quittant son bureau un vendredi soir avec un sac de voyage et plein de cadeaux dans les bras en plus de son ordinateur portable habituel, aura plus tendance à perdre ses affaires de vue, ce qui n'a rien de surprenant. De même, faire des préparatifs de dernière minute pour des rendez-vous ou prendre des photos avec son téléphone signifie que nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser nos smartphones, objet le plus couramment perdu.

Dans les zones où les personnes empruntent couramment les transports en commun pour aller travailler, les pertes sont également accrues le matin, ce qui semble correspondre à leur déplacement pour aller travailler. On a enregistré 19 % des pertes dans les transports publics.

Il existe également une période de pointe saisonnière pendant l'été, qui semble refléter les pertes survenues en profitant des vacances estivales.

Heure des plus grandes pertes

À quelle heure du jour êtes-vous le plus susceptible de perdre/avez-vous perdu un objet ?

Lost And Found Time Trends Graph Peak Time For Loss Fr

Jour des plus grandes pertes

Quel jour de la semaine êtes-vous le plus susceptible de perdre/avez-vous perdu un objet ?

Lost And Found Time Trends Graph Peak Day For Loss Fr

Mois des plus grandes pertes

Dans quel mois de l'année êtes-vous le plus susceptible de perdre/avez-vous perdu un objet ?

Lost And Found Time Trends Graph Peak Month For Loss Fr

Explorez les points chauds des biens perdus dans votre pays.

Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur forment le Triangle des Bermudes de la France

Votre ville est-elle un point chaud pour les pertes ? Explorez notre carte des pertes pour savoir où les pertes d'objets sont les plus importantes.





Heat Map Us3

Les hommes d'affaires très occupés mettent les données en péril !

70 % des personnes perdant un périphérique de stockage de données d'entreprise, plans commerciaux, contrats et devis s'égarent sur les banquettes arrière des taxis, dans les chambres d'hôtel et les trains de banlieue.

Lors de la perte de périphériques, seule la perte des données importe !

La transition entre la vie professionnelle et la vie sociale coïncide avec l'heure du jour des plus grandes pertes. 19 % des objets perdus sont égarés dans les transports publics, mais les personnes qui vont travailler en voiture ont également tendance à égarer leurs biens, car 11 % des objets perdus et volés disparaissent d'une voiture.

Les données électroniques et imprimées sont en danger. L'objet le plus couramment perdu est le smartphone qui, dans nos environnements de plus en plus axés sur les applications, contient plus de données d'entreprise que jamais auparavant. Toutefois, les papiers figurent dans les premiers 10 % et 7,5 % des personnes ont perdu leur ordinateur portable au cours des 12 derniers mois.

Plus vous le transportez, plus vous avez de risques de le perdre !

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir un smartphone avec nous. Il n'est donc pas surprenant que ces objets se trouvent en tête de la liste des pertes. On pourrait dire que, parce que nous avons tendance à les sortir de nos sacoches et de nos poches plus souvent que les autres objets, ils sont plus susceptibles de nous glisser entre les doigts. Alors que nous utilisons nos smartphones pour consulter nos messages, surfer sur le Web, prendre des photos, jouer à des jeux, faire du shopping ou même effectuer des paiements, nous ne cessons de les saisir et de les poser (en espérant se souvenir de l'endroit où nous les avons laissés !). Parmi les autres objets régulièrement perdus, citons les clés, les cartes bancaires et les portefeuilles. En d'autres termes, il s'agit de tous les objets que nous avons l'habitude de transporter, mais qui sont suffisamment petits pour échapper à notre vigilance si nous ne les avons pas avec nous.


Lequel des objets suivants avez-vous perdu (ou vous a-t-on volé) au cours des 12 derniers mois ?

Graph Loss List Us

Objet en 10ème position sur la liste : « les papiers ». Cela nous rappelle que ce n'est pas simplement la technologie qui met les données en péril, nous sommes également capables de perdre nos documents imprimés.

Au niveau international, il existe plusieurs divergences sur les types d'objets perdus. Les Français, épris de mode, ont deux fois plus de chances de perdre un vêtement préféré que les Britanniques et quatre fois plus que les Allemands. Les Américains ont deux fois plus de chances de perdre des ordinateurs portables que les Allemands et quatre fois plus de risques de perdre leurs clés. Néanmoins, les Allemands ont deux fois et demi plus de chances de perdre leur sac ou leur portefeuille que les Britanniques ou les Français. Le temps maussade qui règne au Royaume-Uni peut expliquer pourquoi les Britanniques ont deux fois moins de chances de perdre leurs lunettes de soleil que les habitants d'un autre pays.

Surenchère de la déception

Les données sont plus importantes que les périphériques !

La perte de tout objet est une expérience très désagréable, mais l'étude montre que les individus sont plus bouleversés lorsqu'ils perdent des éléments qui sont difficiles voire même impossibles à remplacer. Dans l'ensemble, les personnes qui ont répondu à l'enquête étaient plus frustrées par la perte de leurs cartes bancaires, du fait des problèmes inhérents à la perte de l'accès facile à l'argent jusqu'à leur remplacement, ainsi que la corvée qui consiste à annuler leurs cartes bancaires et à récupérer tout ce qui a été frauduleusement débité sur celles-ci.

Derrière les cartes bancaires, en deuxième et troisième places respectivement, viennent les périphériques de stockage de données, tels que les ordinateurs portables et les smartphones. Et les statistiques révèlent que ce n'est pas seulement les périphériques eux-mêmes que les gens regrettent avoir perdus, mais plutôt les données qu'ils contenaient. 57 % des personnes ayant perdu un périphérique de ce type ont déclaré être plus affectées par la perte des données que par celle de leur gadget. Les téléphones et les ordinateurs portables étant remplis de photos, de documents et de messages souvent irremplaçables, ce constat n’est peut-être pas si surprenant que ça. Quand il s’agit des périphériques de travail, il est clair que les informations d’entreprise stockées sont vraisemblablement la principale préoccupation lors de la perte d’un ordinateur portable.

Les jeunes faisant incontestablement de leurs téléphones et ordinateurs portables une priorité dans leur vie, ils sont plus bouleversés par leur perte que ne le sont les personnes plus âgées. La prévalence de déception à la perte des cartes bancaires va aux personnes plus âgées, où 25 % de celles de plus de 55 ans la mettent en tête de leur liste par rapport à seulement 11 % des jeunes de 18 à 24 ans.

Graph Sadness Stakes

Inversement, 27 % des 18 à 24 ans ont classé les ordinateurs portables comme étant l'objet dont la perte les avait les plus contrariés, par rapport au 10 % des plus de 55 ans. 23 % des 18 à 24 ans ont mis leur smartphone en haut de la liste par rapport à seulement 5 % des plus de 55 ans.

Étiez-vous plus contrarié de perdre vos données ou votre périphérique ?

Graph What Were You More Upset About Losing

Surenchère de la déception

L'attachement que les individus ressentent pour leurs données, ainsi que la complexité et l'inconvénient de devoir remplacer leurs cartes bancaires, en font les objets dont la perte les perturbe le plus.

Des milliards perdus chaque année

En moyenne, chaque personne perdant plus de 75 euro d'affaires par an, les pertes se chiffrent en milliards.

Le vrai coût des pertes

With the average person losing 1.24 items a year and just half of them being returned, every three years each person will have two items that they never see again.En moyenne, chaque personne perdant 1,24 objet par an et seule la moitié d'entre eux étant récupérés, tous les trois ans, chaque personne perdra deux objets qu'elle ne reverra jamais.

La valeur moyenne d'un objet perdu est de 137.90 € et chaque personne perd irrémédiablement 5.09 € d'affaires par an en moyenne.

Dans tous les pays soumis à notre enquête, la perte totale s'élève à plus de 40 milliards d’euros par an.

Cependant, ce montant ne tient pas compte de l'attachement apporté aux objets perdus. La perte d'un smartphone contenant des photos des enfants de son propriétaire sera sans doute beaucoup plus importante que la perte du téléphone lui-même. De même, la perte d'un ordinateur portable rempli d'informations professionnelles peut mettre en péril non seulement l'entreprise pour laquelle vous travaillez, mais également votre carrière si cet incident nuit à votre réputation.

Liste des objets perdus les plus surprenants

Les fausses dents font partie des objets les plus fous qui figurent fréquemment sur notre liste d'objets perdus, avec plus de 15 personnes déclarant avoir eu la malchance de trouver le dentier de quelqu'un d'autre.

Des boulets de canon, des armes à feu, un chien empaillé et une perruche ont également été trouvés par les personnes qui ont répondu à notre enquête, démontrant ainsi que, quel que soit la valeur, le volume ou l'encombrement d'un objet, il est toujours possible de le perdre.

Voici notre liste des objets les plus fous trouvés par les personnes interrogées :

Un Florin de 1947

• 3 000 £ en billets de 10 £

• Un poulet

• Une clé de paire de menottes

• Un pudding de porc

• Une perle noire dans une huître

• Une petite pendule ancienne

• 100 000 £ en bons d'achat

• Un sac de vers de terre

• Un chapeau melon

• Un boulet de canon du 17è siècle

• Un dentier

• Un chien empaillé

• Une montre Rolex

• Un coffre-fort

• Une sacoche de dépôt bancaire pleine

• Un sabre de samouraï

• Un revolver de calibre 45

• Un projet de scénario

• Une perruche

• Un petit livre noir

• Des bois de cerf

• Un concombre dans un porte-parapluie

• Une chaussure Prada

• Deux cochons d'Inde

• Un aviron

• Une caisse-enregistreuse

• Un ticket de grattage gagnant

• Une dent en or

Protégez-vous contre les pertes !

Il est triste que les objets que nous détestons perdre sont ceux que nous égarons le plus souvent. Toutefois, il semble que la raison pour laquelle nous sommes aussi tristes de leur perte n'est pas parce que nous tenons par-dessus tout à nos smartphones et ordinateurs portables en eux-mêmes, mais parce que les données qu'ils contiennent vont nous manquer.

La technologie actuelle permet aux individus de sauvegarder leur contenu numérique et de se protéger contre ce type de perte. À mesure que cette prise de conscience s'accroît, la frustration associée à ce type de perte devrait diminuer.

En attendant, les débuts de soirée du vendredi et du samedi en décembre vont rester des périodes de pic de pertes et, tout comme les particuliers, les entreprises devraient se montrer prudentes à ces moments-là pour éviter le déchirement qu'entraînent ces pertes.

Méthodologie

En 2012, Mozy a interrogé 3 500 personnes en France, au Royaume-Uni, en Irlande, et en Allemagne, aux États-Unis sur leur vécu en matière de perte et de découverte d'objets.

L'enquête a été menée de manière indépendante par One Poll au nom de Mozy, le fournisseur le plus fiable au monde en matière de solutions de sauvegarde en ligne.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Mozy et sur ses outils d'accès aux données mobiles et de sauvegarde de données en ligne.